Le martyr de l'injustice espagnole : Santos Mirasierra

Publié le par Sébastien_13_OM

Santos Mirasierra entre dans l'histoire du foot... le verdict vient de tomber : 3 ans et demi de prison ferme !


On nous avait dit que la justice espagnole était indépendante - comme celle que nous avons en France. C'était la principale raison du silence de nos politiques locaux et nationaux. Cette justice espagnole montre aujourd'hui, avec un verdict sans pitié, que le chemin est encore long pour que l'Espagne revienne dans la Cour des Grandes Nations Européennes. Lorsque la justice juge dans l'intérêt de l'Etat & de l'image de la Police Espagnole, et condamne sur des témoignages douteux (nombreuses contradictions entre les versions des 2 policiers, un policier a porté plainte contre Santos - après avoir revu les images et avoir "reconnu" Santos), à la suite d'un procès fantoche - où la procédure ressemble fort à celle que l'on pratique dans les républiques bananières, c'est tout simplement honteux.


L'action policière a été initié suite à une grave erreur - une preuve d'ignorance professionnelle - d'un représentant local des forces de l'ordre... Pour commencer ils chargent à tort et en plus ils condamnent un citoyen européen d'avoir porter assistance à une personne en danger - la troupe de policiers lui marchait dessus et la piétinait !

Je veux bien entendre que la police espagnole galère pour lutter contre l'ETA ou Al Qaïda - mais ce n'est pas en trouvant un bouc émissaire et en lui mettant 3 ans et demi de prison ferme que la police regagnera la confiance de sa population !

A présent, l'avocat espagnol fait appel du verdict. Il va falloir attendre que la machine judiciaire espagnole reprenne sa "marche en avant". Il est important de savoir qu'en Espagne : La Constitution espagnole reconnaît et garantit les droits fondamentaux et les libertés publiques de tous les citoyens, lesquels bénéficient de la tutelle effective des tribunaux ordinaires ou peuvent exercer le "recours d'amparo1" en saisissant le Tribunal constitutionnel.

Il existe aussi un recours ultime - lorsque tous les recours classiques ont échoué. La difficulté maintenant c'est que pour utiliser les recours ultimes ("Recours d'amparo 2" devant Tribunal Constitutionnel Espagnol et Cour Européenne des Droits de l'Homme), il va falloir utiliser tous les recours internes à la justice espagnole.

Messieurs les avocats de Santos, nous sommes nombreux à prier contre cette injustice et à appeler son retour parmi les siens. Ne lâchez rien. C'est maintenant que tout commence.

Il s'agit de la vie d'un homme. Libérez Santos !

Seb_13_OM


Commenter cet article

crocro 18/12/2008 21:10

Santos Gotovina même combat !!! merde chuis bourré hips !

Español 09/12/2008 14:41

espagne = corée du nord?. honte a l'espagne? , on est revenue a l' époque de franco?

Ces observations montrent qu'il ya beaucoup de racisme extrême en France.

ZAP C. 08/12/2008 10:16

Il y a quelques années, quatre policiers du port de Vigo (nord-ouest de l' Espagne) ont été condamnés par la justice pour avoir enlevé et maltraité un ressortissant sénégalais, Mamadou Kane. Malheureusement le pouvoir les a grâciés et ils ont été réintégrés dans la police. Bel exemple de lutte contre le racisme!
Il semble que les dictatures laissent des séquelles, en ce sens qu' il semble falloir plusieurs générations avant que l' esprit démocratique ne s'ancre profondément dans les mentalités.

H.V. 08/12/2008 10:05

Dans mon commentaire précédent (nº46), des membres de phrase manquent. Pour résumer, le procès-verbal d' audience prête à mon amie des propos qu' elle n' a nullement tenu durant le procès ( j' y ai assisté). Selon le procès-verbal, mon amie, Teresa, aurait déclaré: "elle a totalement raison". Si mon amie avait fait une déclaration, elle aurait affirmé: " J' ai totalement raison". Or elle n' a jamais parlé d' avoir raison ou non. Je répète que j' étais présent à l' audience, car je ne fais pas confiance aux policiers de la ville où je réside. Tout cela est absurde, stupide et inique et me fait douter de la justice. Il y a eu, à mon sens, d' autres anomalies, dans ce procès. Je dispose d' une copie du procès-verbal, et lorsque je le relis je demeure tout autan outré. Mon amie a décidé de ne pas faire appel. Elle a été condamnée à une amende de moins de cent euros. Cependant, Je tiens à préciser que je suis un retraité, ancien journaliste de la BBC. Il y a encore Europe des comportements dignes d' une république bananière.

sebastien 09 08/12/2008 06:43

Honteux, Scandaleux, les mots me manquent .
Je ne suis pas supporter de l'OM mais je soutien les hommes et les femmes qui luttent contre cette injustice.
Courrage à Santos et à ses proches .